Partagez

Réfutons !

« La terre est plate,
On me l’avait dit
La lune s’éclate :
On sourit »

J’affûte mes crayons,
Et réchauffe mes encres
Pas de gomme au fond
Du direct en mon antre

Je réfute chaque action
Mon âme en perdition
Eux me damne le fion
Me voilà en Centurion

Je dois regagner la rive
Je nage à contre courant
La berge est si passive
Me voilà tant agaçant

Mes pensées s’active
Le courant se défend
Je suis en l’alternative
Quand je me repens !

Et si je vais au front
Arpentant la misère
Sans aucun affront
Sans autre manière

C’est que mon envie
Est d’être Mot Lierre
Gravissant en l’avis !
Sur un mur austère

Ma plume si fière
Seule contre le fer
Me voilà obligé !
Il faut en découdre

Thierry Titiyab Malet (le 25 novembre 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.92 sur 13 votes