Partagez

Résident de la République

Résident de la République
Cravate de l’Elizée
Nœud simple ou double …
Champs des enfers
Ou prés du paradis
Les héros de toutes les misères
De toutes les défaites
Y goûtent un repos
Immérité mais y goûtent
Le repos comme
Une évidence…

Résident de la République
Et ces champs qui s’étirent
Sous le son du clairon
Et sans la mélopée
De ceux qui sax sans fax
Meurent à petit feu
Sans plaintes et sans bruits

Résident de la République
Champs silencieux
Chants & larmes étouffés
Chemin & contre-allée
Qui s’étirent
Surveillés & gardés
Par les gardiens
Par les gardiens de la Garde
Républicaine…
Chevaux repus et fatigués
Qui attendent une fin
Dans les haras de Pompadour…

Résident de la République
Gardien de la tour
En haut de la tour d’ivoire
Pic de la Mirandole
Et pourtant
Comanche fatigué
La main sur les yeux
Il ne voit pas Calais
Il ne sent pas
Les signaux de fumée
De migrants d’émigrés
D’immigrants « migrés »
Concentrés
« Défugiés » Réfugiés
Camps des Mille et des mille…

Attachés ligotés
Aux pieds noirs
Qui déambulent qui fouillent
Qui grattent nos ordures

Résident de la République
Hey marquise?
les chaussettes de l’archiduchesse
Sont-elles sèches?
Pompadour la Corrèze
Un monceau de tulipes
Pour un morceau de Hollande…
Pour un quignon de pain

Résident de la République
Telstar à Zanzibar
« Fax à Sfax »

Jacques Servia
(merci….. à la façon de Bashung! )

Extrait du livre « traits pour traits »
paru aux éditions de La Lauze
textes Jacques Servia
illustrations José Correa



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes