Partagez

La vie est un livre d’aventure, d’espoir et de souffrance
sur ses pages on écrit des histoires parfois passionnantes
mais elle est aussi une femme sans cœur
et peut être que la mort est sa seule sœur
quand elle frappe à ta porte, elle emporte tout sur son passage
car la mort a ses raisons que la vie ignore
dans le ciel noir j’ai vu un ange sourire
ta lumière s’est éteinte, j’ai allumé une bougie
Les mots se mêlent à la mélodie et créent une alchimie
des souvenirs à l’affût dans la bibliothèque de ma mémoire
dans le tribunal de la vie j’ai vu des gens en noir
des images défilent, je regarde le film de notre vie
devant ta photo mes yeux deviennent rouges
au même moment mon cortex bouge
je creuse dans cerveau quelques souvenirs
avec une mère qui sans dire au-revoir a décidé de partir…
Le ciel est triste, maman me regarde du paradis
l’atmosphère est pale, l’océan est gris
là haut, l’arc en ciel a perdu ses couleurs
et mes yeux pleurent de douleur
comme le vent emporte la poussière
comme l’obscurité remplace la lumière
comme l’amnésie efface la mémoire
tu est partie comme un éclair sans dire au-revoir
l’amour que j ai dans mon cœur est orphelin
orphelin d’une mère emportée par le destin
la mort t’a emporté, la vie m’a posé un lapin
aucun océan de larmes ne peut noyer mon chagrin
entre les ruines de ton absence j’ai construit ces quelques vers
tu était cette reine qui dans ma vie apportait de la lumière
mon oasis, ma boussole dans ce vaste désert



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 6 votes