Partagez

Mon coeur bat si fort à nouveau
Mais pour toi, belle horizon
Je t’aime si fou, déjà trop
Tu es devenue ma passion

De tes lèvres encore, j’en ai envie
Mais ta salive est un vin capiteux
Certain,  je me servirai de la caudalie
Afin de me permettre le bien heureux

Bien sûr,  je passerai sous les fourches caudines
Pour te protéger de cet énorme malheur
Que sème néanmoins les amours malignes

Je suis poète, tu seras mon chant de cygne
Ma folle inspiration, mon vrai porte bonheur
Tes chatteries, de sourire et d’yeux. Coquine!



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes