Partagez

Bravant la grisaille matinale
survolant forêts et montagnes
du haut de leur piédestal
sous un ciel ancestral
des poèmes rempli de charme
dans leur enveloppe de cristal
battent dès l’aube la campagne
comme dirait Brel c’est phénoménal
de mener des combats sans armes .
La plupart n’ont qu’un seul souhait
c’est que tous les êtres fassent des progrès
pour combler ce fossé
qui nous éloigne de l’amitié
puisque chaque jour
d’un immense amour
la nature nous démontre
que rien n’est plus beau dans ce monde
que les fleurs qui poussent gratuitement
sur les chemins et dans les champs .
Mais il faudra bien plus qu’une rose
pour que certains hommes changent d’osmose
alors que l’espoir des errants
voyage par tous les temps
le vagabond sème le printemps
en sifflotant dans le vent .
Il y a dans le coeur des mères
plus de bonté que de prières
c’est pourquoi nos voeux les accompagnent
pour que soit consacrée la flamme
qui rende à la terre une âme
en séchant les pluies de larmes .

Pour illustrer ce poème , une superbe aquarelle de madame Jacqueline Nicaise .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.93 sur 15 votes