Partagez

Je veux revenir là où l’on ne s’attend pas
Quand survient d’on ne sait quel pli de la mémoire
Ce regard qui nous dit maintenant je suis là
Au rendez-vous qu’on se donnait sans le savoir

Je veux revenir là où ta paupière tremble
Où ta main lentement vient rechercher ma main
Au tout début de tout avant que d’être ensemble
Que d’être rattrapés par trop de lendemains

Je veux revenir là où l’on ne sait que dire
Où les regards se tiennent et ne se quittent pas
Au premier pas au premier geste au premier rire
Où tu nais dans mes yeux où je nais dans tes bras

Je veux revenir là où les jours s’avalanchent
Au creux de ton épaule au velours de ton cou
Quand le ciel a remis les habits du dimanche
Quand le bonheur vient se coucher à nos genoux

Je veux revenir là à l’enfance du monde
Où les corps se dénouent pour mieux se renouer
Sur les draps d’un matin que le soleil inonde
Où la carte du tendre épouse les marées

Je veux revenir là où l’on refait l’histoire
Où l’on se sent d’un coup ouvert à tous les vents
Si fort que l’on pourrait briser tous les miroirs
Si fragile le cœur à nu entre les dents



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.5 sur 4 votes