Partagez

J’ai très mal quand je souris
Car, hélas, mon cœur pleure.
Mes larmes ont tari,
Après toi, tout me fait peur.

Mes larmes chaudes brûlent ton âme
Qui se réjouit de me consoler.
Dans mes bras, je retrouve la femme
Que j’ai, depuis longtemps, adorée.

Ce n’est qu’un rêve qui me fait mal
Quand je pense toujours à nous deux.
Dans cette chaleur hivernale
Qui brûle mon âme de mille feux.

J’ai hâte de me voir à tes cotés
Après la mort de mon corps
La solitude m’a déjà tué
Mais mon âme attend encore.

Le grand vide, qui rode tout autour,
A bien fini par m’apprivoiser,
Je ne me sens plus vivant mon amour
Suis-je déjà mort et enterré ?

Toi qui a bien connu la mort,
Dis-moi de quelle couleur elle est,
Et après avoir quitté mon corps
Vers quel ciel je pourrai voler ?

Je ferai le voyage, rien que pour toi
Pourtant, je sais que je ne reviendrai jamais
Sans toi, je meurs chaque jour mille fois,
Après ma mort, je veux revivre à tes cotés.

Younes ZEMNI.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.9 sur 10 votes