Partagez

Au hasard des rencontres
Du temps qui nous poursuit
Des passions, des secrets que je suis
De l’incertain que je fuis
Le mien, le tien, le notre
Le tourbillon de la vie me prend
Dans un cycle, dans un rite
Les lieux et les scènes
Les costumes et les fêtes
Me reçoivent dans un théâtre qui m’habite
On a beau dire, on a beau faire
Cueillir l’opportunité reste un savoir
Dont je fais l’apprentissage
Au gré des rideaux qui se lèvent
Devant chaque matin qui me charme
Et chaque lune que j’enivre
Pour sombrer chaque jour
A la magie qui s’offre
Et une fois encore
Vivre un éternel retour
A ce qui fait le destin de ma vie
Ce n’est jamais la même pièce qui se joue
Les mêmes relations qui se nouent
Mais cette idée sulfureuse et dévorante
De construire et bâtir chaque fois plus haut
L’horizon de mes envies!
JT



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 5 votes