Partagez

Rose de désert .
J’écrivais .J’ai écrit de mes mots d’enfant
Des longues tirades de vers d’adolescent
J’écris et encore j’écrirai de ma plume de femme
Toujours en gardant une belle âme !

Je t’aimais . Je t’ai aimé de mon coeur de fille
Je t’aime et je t’aimerai comme une princesse des îles
Même si ton absence me chavire
Je garde ta présence en délire !

Ma poitrine palpite en écrivant ton nom
Une belle rose avec ton prénom
Chaque pétale est une lettre de ton surnom
Pollens et pistils du double CRI * en union .

D’autres caressent du regard tige et feuilles
Une épine leur blesse à l’oeil
Car les sépales me protègent sur le seuil
On ne fait jamais le deuil .

La fleur se fanera et ne restera que le coeur dévêtu
Tout jaune et les souvenirs dans un désert nu …

Mais le sable blond la couvrira de paillettes d’or
Des diamants rares collés à sa robe noire sur son corps .

Je t’aimais .Je t’ai aimé .Je t’aime et je t’aimerai
J’écrivais . J’ai écrit .J’écris et encore j’écrirai .

C’est ma façon de continuer à t’aimer
Une année de plus à te sacraliser
C’est ma manière d’écrire
Ne plus pleurer mais en sourire

un hommage pour ton anniversaire
Que je sème dans cet univers .

LUCYE RAYE 18 OCTOBRE 2017
*Un hommage à mon époux Christian Crescence (CRICRI) né le 22 octobre 1954 et Dcd le 31 décembre 2007



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.93 sur 58 votes