Partagez

Rose et rosée…

Rosée, toi qui de moi éprise,
Délicatement, chaque matin
Te pose, légère, tulle de brise
Habille-moi de perles et satin.

Aux premiers rayons de l’aurore
Tu glisses, discrète et tu t’enfuis
Je t’attends sous le bel astre d’or
En fraîche ondée, perles de pluie.

Sous l’arc-en-ciel, tu disparais
Me laissant quelques diamants
Mais tu reviendras ce soir d’été
En petite brume et compliments.

Cette nuit, sous la lune auréolée
Tu embelliras ma robe de gala
De fins éclats de lumière ambrée
Je serai ballerine, étoile à l’opéra.

Lorsque ma vie aura passé
Que seront fanés mes pétales
Tu viendras sur moi pleurer
Ta dernière larme sera cristal…

Pascale Mège-Monier
Illustration photo internet



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes