Partagez

                                               Royal Palais.

LE-TITRE.jpg

Une conte, une histoire, une vie ! 

apres-LE-TITRE-avant-la-1ere-prose.jpg

 

Est -ce la réalité ou le rêve de la  plume d’un oiseau rare des îles ( le paille- en- queue ou le pétrel de barau * ) ? Personne ne le saura … Nichée sur une corniche du chapeau des neiges dans son cirque majestueux Cilaos (que l’on ne quitte jamais  ) : elle vole des versants des monts vertigineux aux battants des lames vagabondes du bleu océan, elle s’unit avec les vagues d’argent et l’alizé ! Un voyage vers d’autres îles et atolls quand la plume est transportée par une baleine à la rencontre des sirènes . Au fond des abysses, elle se parsème de pailles d’or près du coffre de la Buse  pour revenir à la surface avec une grande respiration. C’est une adoption en Princesse des îles par le palace de la mer :

Avant-la-1ere-strophe.jpg

Ce beau palais s’ouvre sur l’océan souverain

Où tous les croisiéristes sont des châtelains !

separer-les-strophes-12.jpg

La plume d’or vogue sous un ciel austral

Sereinement, aucun cyclone tropical

Une invitation sur cet hôtel flottant royal

Destination vers un pays poétique convivial …


Mais un matin, une aurore sombre s’apitoie :

La  princesse est sans couronne

Avec des encres de foi

Dans cette houle océane, elle  frissonne


Accompagnée de l’encrier  du  Roi

Dans le riche paquebot perlé

Elle tourbillonne avec beaucoup d’émois

Toutes les lettres pour les marier


Les consonnes liées aux voyelles

En noce grandiose de porcelaine

Le M de Aime fait la demoiselle

Rejetant le N de Haine 


De la passerelle … Je … Tu   … Ils… Elles

Lancent des dés en chansonnette

Des doux regards de muses sur la Belle

Mais la vague blanche chavire la tête


Une oeuvre d’art, un dessin de lettres

Une combinaison des mots

La blancheur reconnaît  l’être

Prose et poésie se posent comme un oiseau


Présents que des hommes et des  femmes  :

Il ne suffit qu’une orchidée de la forêt

Pour ranimer le volcan de la dame

En une lave rougeoyante cristallisée .


Qu’importe le temps

L’alphabet  parcoure toutes les villes

En papillons du printemps

Je …Tu… Elles… Ils

8eme-strophe.jpg

Elles … Ils … Tu  … Je

Sont tous des poètes

Ils sont là pour le jeu

En symbiose pour faire la fête  .


Et la charmante poétesse: avatar de  Reine

Autrefois … Elle était une sirène !

fin-du-texte.jpg

Un retour vers le piton de la Fournaise en éruption et à ses sources où les eaux thermales de  Cilaos  atténuent ses douleurs articulaires  car la plume toute rabougrie dans une niche au Piton des Neiges perd toutes ses paillettes .

La rivière chante et murmure ses refrains !  

derniere-prose.jpg

Une nuit, elle s’endormira et quand le matin va poindre à l’orée de l’aube claire, elle rendra son dernier souffle et venant de nulle part un artiste anonyme sculptera la vague bleue sur du marbre : Ci- gît la princesse des îles, une plume royale du Palais  !

LUCYE RAYE   15 juillet 2018


**Le paille en queue est l’oiseau emblématique de l’île de La Réunion.

**Le Pétrel de Barau, aussi appelé  taille-vent, est une espèce d’oiseaux marins endémique de l’île de La Réunion.

******** Un conte mixé de proses et de strophes rimées , une autre facette de ma plume pour le plaisir de vous inviter dans ce palace poétique !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 284 votes