Partagez

Confus, j’ai pris un stylo pour t’écrire
T’écrire tout ce que je n’ai pas su te dire
Pendant ces années que j’ai passées avec toi
Où tu m’as toujours bercé dans tes bras

C’est décidé, tu pars, tu ne veux plus rester
Car dans tes veines plus de bon sang ne coule
Cette rupture me rend flexible, ô! Aimer
Personne ne sait pour moi comment ça roule

Ce n’est plus du sang qui coule dans mes veines
Mais de l’encre de mon écarlate amour
Ce n’est pas ton départ qui me fait la peine
Mais le fait que tu me quittes pour toujours

C’est insuffisante, ma pensée de contrition
Car en dépit de tout ça reste et persiste
On ne peut piger le bonheur de la passion
Ni les tromperies d’un beau coeur illusionniste

Les cassures amoureuses sont dures
Aussi dures que des pierres tombales
Voire plus dures que les fissures
D’une atroce douleur de céphale.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes