Partagez

 Sacré dilemme !!!

Entre désir et ce que j’aime

Du regard au carême

Jusqu’au rêve suprême

Sans délaisser la caresse même

De la subtile paresse

D’oublier mon âme pour cette faiblesse

Fermer les yeux sur ces méfaits

Je surprends mon rêve à rêver de ces effets 

A l’ombre de mes terribles supplices

Que me vaut cette dualité complice

Aimer et désirer

Désirer sans même aimer

Détourner le regard un seul instant

Déshabiller le temps

Offrir cette nudité 

A mes sens mutinés

Sur un simple voile que la brise a levé

Pour laisser mes yeux caresser ses cheveux

Et mon imaginaire vous laisser faire

A me traiter de . . . . ou de vous plaire ! ! !

JT

 



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 20 votes