Partagez

Cent verres !

Je me sens complètement vide et !
J’ai beau recherché quelques rimes
Mes verres s’entrechoquent, miment
Un état idyllique, loin de la sobriété !

C’est le hic, une façon de s’accrocher
Pendant que beaucoup s’escrime !
Chic ! Comme s’il m’était plus aisé
De repeindre ma toile sur sa cime

J’écris encore ces quelques vers
Pour essayer de trouver l’estime
Mes notes sont si terre-à-terre !
Comme la plume du pantomime

Pourtant moi aussi je m’estime
ça veut pas dire que je me sers
De mes vers pour être l’ultime 
Ou un être qui brasse de l’air !

Oh non, ce serait là mon crime
Car à me servir de partenaire,
Je préfère l’errance, l’exotisme
Un passage Comme Voltaire !

Je suis le ménestrel des revers !
Un homme vient et vous anime
Un poète aux paroles délétères
Qui tend à être en sous-régime

Thierry Titiyab Malet (le 23 novembre 2016)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.81 sur 16 votes