Partagez

Sensation

Frémir sans raison en repoussant mon huis
Sourire aux caresses d’un jour nouveau qui luit,
Se dire ce matin que la vie vaut d’être vécue,
Partir sans réfléchir, parcouru d’un frisson !

Voler en sifflotant, effleurant une peau de satin,
Se courber, en dorlotant une fleur veloutée,
Ressentir s’ajouter à la rosée du matin
Une seule larme brûlante, tombant, immaculée,

Et puis continuer !

Marcher à nouveau, vibrer à l’unisson
Braver les filets du vent en chanson,
Rejeter les piliers de l’ennui
Dans un grain de folie !

Oui ce beau jour est nouveau
Empli de senteur de renouveau,
Essorant l’hiver de ses rêves amers,
Exhalant en puissance,

Bonheur et renaissance !

Dis-moi ton nom ?
Pourquoi tout devient vert
Quand viennent tes primevères ?

Redis-moi ton nom… sous le vent :

Tu as bien dit… Printemps ?



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.57 sur 7 votes