Partagez

Sensualité

Sensualité
Ton corps érotisé attend, son châtiment.
Holà, mes mains, l’effleurent enfin doucement.
Mes caresses le tiennent en alerte, le taquinent,
jusqu’à l’ultime supplice, assurément.

Sensualité
De ton impatience, j’abuse en alternance.
Te touche puis m’éloigne, hum, tu es, emballé.
Je souris, amusée de ton appétence.
Sous ma nuisette, mon corps juste voilé.

Sensualité
Enfin, nos baisers, caressants se mélangent.
Nos mains pianotent nos zones érogènes.
Nos lèvres s’effleurent, puis sauvagement se mangent.
En tandem, nos corps sont homogènes.

Sensualité
En musique, sur une symphonie de Mozart.
L’amour devient tout un art.
Juste un regard et là, tout est dit, en accord.
Le verbe aimer, dans les profondeurs de nos corps.

Sensualité
Corps à corps, jambes enlacées, cerceaux de bras.
Joue contre joue, se joue notre ultime couplet.
Dernière note de fa, sur un air d’opéra.
Épilogue de notre sulfureux solfège au complet.

Sensualité
Nous respirons le parfum, sensuel de nos corps.
À cet instant magique, le silence est d’or.
La nuit qui nous enveloppe, jusqu’au prochain refrain.
D’une autre chanson, faite de mots, chauds coquins.

Béatrice Montagnac



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 9 votes