Partagez

Chasse les nuages, le vent
J’écrirai sur les pages du temps
L’histoire de mes amours d’antan
J’ai aimé furtivement, passionnément
Ne plus être prisonnier des rebonds
Des sentiments
Qui passent et repassent
Me lassent
Et me laissent sur place
L’âme se défile
Casse le fil
Le gris du ciel
Enlève le goût de miel
Chasse les nuages, le vent
Que je puisse de temps en temps
Voir la fleur
Qui est dans ton cœur
Que je ne peux cueillir
De peur de faillir
Il est des sentiments
Que nous gardons
Tout au fond
Leur présence
N’est que fruit de l’absence

Villeneuve D’ascq, Le 21 Novembre 2016, Mohamed AMARA



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 3 votes