Partagez

Quand les clairons retentissent,
les va-t-en-guerre sont aux anges.
Ils sortent de leurs cages,
et enivrés, ils s’enorgueillissent.

Chacun lutte pour son paradis,
semblent-ils dire, pardi !

Tels des vampires, ils sentent l’appel du sang.
Ils ont atrophié leur cœur, de véritables repoussoirs.
Du haut de leur perchoir,
les sentinelles veillent… en rang.

—————————-
Extrait de « Mots d’Espoir » de Harouna R. Ouattara (à paraître bientôt).
Copyright – Harouna R. Ouattara



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes