Partagez

Là quelques vagues
Se brisent et choient
Sur l’indiscret des yeux…

L’attente d’un souffle
L’irréel de tes mains
Cette romance du matin
Mise d’envers sur ma peau

C’est matin sur septembre
Les hanches d’été sont nues
Feuillets échus et soupirs
Et le rouge de tes lèvres
Amourées d’un frisson…

…Toujours



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 4 votes