Partagez

Seul…Le vent fait danser les feuilles 

Le soleil embrasse les cimes habitées 

Dans mon coin je suis les êtres d’un œil 

Entre amis, ils ne cessent de s’éclater 


Seul...Les jours se ressemblent

Hier est le jumeau d’aujourd’hui

Le même jour se répète il me semble

Le seul moment qui m’apaise est la nuit 


Seul…Le destin a visiblement tranché 

Une réalité que je ne peux changer 

Ma plainte est vaine, mes larmes séchées 

Les aléas du passé m’ont piégé


Seul…Je suis un poète errant 

Je pleure ma jeunesse dans mes écrits 

Je me sens étranger et différent 

Quand personne n’entend mes cris 


Seul et vieux à la fleur d’âge 

Sans qu’un cheveux blanc n’apparaît 

Seul…J’écris ma solitude sur des pages 

De qui la mort finira par me séparer 


Seul comme ne l’a jamais été personne

Un fait que je dois admettre et accepter

Même si par moments il me déraisonne

Des moments que je dois surmonter


Seul…La poésie est ma seule amie 

Dieu merci  je lai dans ma vie !

Sans elle je n’ai pas pu survire

Elle est mon élixir qui m’enivre


Seul..Je suis l’incarnation même de la solitude

Désormais une nature non une habitude 

Mais malgré cette réalité dramatique…

J’aime mon existence poétique !


Amazigh Dré 31/08/2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.96 sur 26 votes