Partagez

Choisir est difficile, quand on a un grand choix.
Choisir est un vain mot son passage est étroit.
Serait-il aisé de choisir le meilleur
Quand le meilleur choix est toujours ailleurs ?
Amour, Espoir, Patience, Courage et Compréhension
Se peuvent-ils choisir générant la Passion ?
Car, l’on constate que la Santé et la Beauté
Ne peuvent se passer d’une quelconque Liberté
Cela pouvant nuire à une certaine Paix !
Ne demeurent que la Force, disons de caractère,
Et la Joie n’aurait plus ce mauvais goût d’enfer !
A choisir, donc, j’opte pour la liberté !
Celle d’aimer, d’espérer et d’avoir la patience,
Celle d’avoir le courage et de comprendre que « l’été »
De même que le « printemps », cette saison d’espérance
Seront suivis de l’automne, venant avant l’hiver,
Quand la Santé et la Beauté auront beaucoup souffert !

Ils sont douze jurés soumis à certaines lois !
Ces douze, dans l’année, ne peuvent durer qu’un mois !
On se dit, on souhaite avoir à choisir
De quelle manière l’on devra bien souffrir
Et, entre la marche ancestrale présente dans les gènes
Qui, à celle de la poule, s’apparente beaucoup
Lorsqu’on évite de suivre cette démarche endogène
On imite la perdrix se comportant en « fou » !
Avons-nous donc le choix ? Pourrons-nous bien choisir ?
Quand notre Destin a fixé notre avenir ?
Osons revenir sur le plancher des vaches !
Gardons la Liberté ! Soyons moins bravaches !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 2 votes