Partagez

Si seulement, mes frères savaient
Combien ont souffert nos ancêtres
Pour nous libérer de ces maîtres
Ils se feraient plutôt la paix

Si seulement mes frères avaient
La conscience patriotique
Et songeaient à ces gloires épiques
L’intérêt commun primerait

Si seulement mes frères songeaient
Que Vertières*, cette épopée
N’est pas juste un conte de fée
Liberté! chérie tu serais!

Si seulement, ô! je pouvais
Je leur dirais sans cesse d’aimer
Ce drapeau, souvent piétiné
Je leur dirais tous ces secrets…



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes