Partagez

Tout d’abord si tu le veux,
Je veux te cueillir feuille à feuille,
Décoiffés tes cheveux
Seulement ils faut que tu le veuille

D’abord caresser ton visage regarder tes yeux
Et puis, enfin si tu le veux,
Baiser tes seins écarquillés
Au grés de mes gestes éparpillés

Et puis infiniment descendre
Et là où, tiède sous la cendre
Incandescente, un peu de braise
Attend que cent baisers l’apaisent

Comme a un abreuvoir
A ton corps je veux boire,
T’aimer jusqu’à ce que miséricordieux
Cent mille anges ferment les yeux,

Je veux t’aimer feuille après feuille
Joyeux de pouvoir t’élever
Heureux de pouvoir t’emmener
Faut-il encore que tu veuilles

Eric
tous droits réservés 2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes