Partagez

Si tu pars avant moi,
car, peut-être, je serai en retard,
prends dans ta petite boite
une photographie, un baiser, un parfum,
une poignée d’instants,
fragments de notre temps.

Si tu pars devant moi,
parce que mon regard,
distrait, derrière nous s’égare
sur quelques souvenirs,
va sans crainte, va,
je m’occuperai du chat, et vice versa.

Si tu pars sans moi,
emporte aussi avec toi un morceau bleu de mon âme,
comme un visa, comme un laisser-passer,
et dis que tu viens m’attendre,
juste m’attendre, là.

[août 2016]



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes