Partagez

Si l’amour était à planter,
si les coeurs étaient des rosiers ;
il y aurait sur les continents ,
du bonheur pour tous les enfants .
Si dans le soleil d’été ,
les êtres décidaient de s’aimer :
il n’y aurait plus d’opprimés ,
et l’on verrait les soirs d’hiver ,
briller des étoiles sur la terre ,
sous la lumière des réverbères ,
s’envoleraient les parfums amers .
Si dans les regards il y avait des éclairs ,
l’eau serait pure dans nos rivières :
et on pourrait laver la terre ,
de toute sa misère .
Si l’on était tous humains ,
les grillons chanteraient sur les chemins :
et chaque jour serait vermeil ,
comme la couleur du miel .

André – Aligatorpoète – Pecquet .



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.22 sur 9 votes