Partagez

Parfum d’automne dans mon jardin, vient susurrer poésie tendre sur la fin de notre été,,,,,douce lecture…

Battements d’ailes, giboulée tendre
Frissons fluides sur mon septembre

Larmes d’amours en douce envolée
Sur mon étang tendrement posées
Caresses du vent viennent m’effleurer
Le temps ne peut que se suspendre

Plumes de rosée, perles de bruine
Bruissements de paroles chagrinent
Murmures d’été se dessinent
L’automne va bientôt nous surprendre

@ Dominique Chouinard



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes