Partagez

S’il suffisait..

s’il suffisait de tes douces caresses sur mon corps
Veut tu me ressentir encore plus fort?
s’il suffisait, je voudrais que tu m’aimes encore
et ne plus jamais avoir Tort
j’aimerais tant que tu sois comme ce doux présage
Arrivant avec le printemps

S’il suffisait…
Je serai moins sage
Pour t’aimer sans âge
Nos deux corps transportés par cette douce brise
Tu n’auras plus aucune prise
Laisse toi aller sous mon emprise
Laisse enfin parler tes désirs
Aime moi à n’en plus finir

S’il suffisait…
Regarde mes yeux brulés de désirs
Ressent mon corps qui brûle de soupirs

S’il suffisait…
juste d’un sourire pour t’appartenir.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.47 sur 15 votes