Partagez

Je mets dans le ver
Le noir marc amer
J y verse des larmes
Cafetière d’ angoisse
Je dessine le charme
Avec de la poisse
Sur le tableau blanc
Tatoué une rose
Sur mon flanc
Où le mauve se repose
Je te tiens solitude
Bien aimée
Ma turpitude
Ma nuit sacrée
Je t’ excise avec amour
Ô ma peine
Mon troubadour
Je te chante à la lune
Astre pur de bonté
Au flamme diurne
De l ‘absence cruauté
Je te sers mon ennui
Au bon endroit
Mes larmes ma foi
Je bois enivré
En silence au lac
De l ‘envie enchantée
Des désirs en vrac
Mort le rêve en cygne
Sur la tourbe de capucine
Fleur soeur du soleil
Des caresses vermeilles
Jalouses lumières
Des ténèbres
Du fond de ma tanière
Morbide article en faits
D ‘hiver et des fol été
Je te couvres
De linceul bleu
Et de mes lèvres en feu.

A. A Mercier 26.11.2016



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4 sur 1 votes