Partagez

j’étais si seule hier, hier encore
dans mon lit trop grand sans toi,
c’était terrible, c’était la mort
J’avais si peur, j’avais si froid.

Quand dans le noir, surgit l’éclair
je suis restée le corps figé,
J’ai formulé mille prières
les yeux en larmes, je t’attendais..

Brisant le silence, rugit le tonnerre
c’était terrible, si terrifiant, c’était fini.
Entraînant mon pauvre coeur si fier hier,
Criant ton nom, de peur, j’étais sans vie..

Mon bel amant, hier encore, j’étais perdue
j’ai eu si peur sans toi, j’ai eu si froid.
Mais aujourd’hui que tu es là, sous mes draps, nue
je reprends vie, si heureuse, tout contre toi.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.62 sur 8 votes