Partagez

Douce quiétude
De jours désembrumés
Où ma compagne solitude
Semble évaporée

Elle a suivi tes pas
S’est fondue dans ton amour
Signant là son trépas
Disparaissant de mes jours

Je ne la regrette pas
Même si quelquefois
Elle se rappelle à moi
Quand ton absence donne le la

Désormais nous sommes deux
A construire l’avenir
Qui s’annonce radieux
Créant beaux souvenirs

Ta main prenant la mienne
En promesses apaisantes
L’harmonie devient reine
Avec l’amour, conquérante.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.78 sur 18 votes