Partagez

Sombre Dimanche
De ton aube au crépuscule
Que d’obscur
Je jure
Rien de plus dur

Sombre Dimanche
A la joie étanche
Je te perçois
Je me penche
Vers le haut
Et prie
Amen à l’euphorie

Sombre Dimanche
Je meurs d’ennui
À court d’amour
Toute la nuit
Et même le jour

Sombre Dimanche
Triste des jours
À chaque encontre
Une ride de plus

Sombre Dimanche
Près du judas, je me ronge
Je pleure, je contemple
Et je sème
L’amertume du malheureux
Moi-même

Sombre Dimanche
Un lourd fardeau
Moral atténué
Je ne peux continuer

Sombre Dimanche
Je mets fin à ton jour
Pour ce, je mets fin aux miens



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 3 votes