Partagez

Sous le Badamier !

Quelle beauté !
Oh ivresse
C’est exquis
D’être ici

Sous la chaleur tropicale, je fonds,
Mes mains ont rejoint les tiennes
Les odeurs matinale m’enivrent,
Je n’ai pas envie de quitter mon île

Mais que veux-tu, il le faut bien
J’irai trouver là-bas sur Vienne !
Un endroit plus vert, une vie
Où nous serions plus tranquille

Chacun de tes quatrains
Est emprunt à l’amour
Le soleil aura fait fondre
La cire de nos tendresses

Il m’est donc impossible
De continuer à vivre ici
Rien ne m’est accessible
Le vide est devenue ma vie

Sous le grand badamier *
Bientôt je serai de retour
J’ai bien peur de dévier
Je ferre tes alentours !

Mon voilier se dresse
En attendant, je hisse
la grand-voile de l’ivresse
J’évite les flots de malices

La mer est calme ce matin
Les vents me sont propices
Je suis les courants marins
Bientôt je serai complice

Les paysages sont sublimes
Le bleu de la mer m’éblouit
Je résiste, je fuis les abîmes
Me laissant guider cette nuit

Par ces souvenirs bien actifs
Cette image de toi qui revient
Ta voix là-bas vers les récifs
Guidant mon âme mise à vif

Thierry Titiyab Malet (le 23 juin 2017)
* Badamier (Nom commun : Badamier. Amandier tropical. Connu à la Réunion)



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 25 votes