Partagez

Au bord de toi,
Mon ombre cœur,
Sous l’effet doigts,
De tes ailleurs,
Sombre en émoi,
Espoirs rêveurs.

Ta vue m’habille.
Je brille de toi.
Mon toit vacille,
Ton ciel me voit.
Tout se maquille,
Au son de ta voix.

Sous tes hauts cils,
Se confère azur.
Un printemps d’avril,
Y fleurit d’or pur.
Ils sont mon exil,
J’y érige mes murs.

copyright@PGL Pierre-Gilles Léger 14.01.2017



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 7 votes