Partagez

Le passé ressurgit
Et me laisse rêveur ;
Puis c’est la nostalgie
Qui agit sur mon cœur.

Ce garçon souvenir
Qui s’empare de mon corps,
Il est blond, il est rire,
Et sa vie vaut de l’or…

Jamais plus ne serai,
L’insouciance d’un jour,
L’innocence qui renaît,

Qui rejoue dans la cour.
Adieu mon ami,
Je reste mélancolie…

Stephane Meuret
1999, Copyright



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 21 votes