Partagez

Voir le montage vidéo

Sur une plage de sable chaud,

tout près des dunes, au crépuscule,

sous un ciel flamboyant,

une fille contemplait la mer.

Elle regardait les vagues,

qui venaient mourir,

sur le rivage dans un doux clapotis,

grignotant à chaque fois un peu plus à marée haute.

Un vent doux lui caressait les cheveux,

et ses souvenirs lui revinrent en tête,

quand elle contemplait les vagues dociles,

qui venaient s’étaler paisibles en bord de mer.

Comme un mirage s’offrant à ses yeux,

elle se vit surgir des eaux calmes,

avec son amour aujourd’hui disparu,

et enseveli dans un passé pas si lointain.

Des souvenirs brûlants,

tout comme l’amour qu’elle éprouvait,

pour celui qui, un jour avait disparu en mer,

émergèrent du royaume de Poséidon.

Le soir tombait et les feux du ciel,

petit à petit s’éteignirent,

et de loin, on pouvait distinguer,

sa silhouette se détacher en contre-jour.

Souvenirs brûlants, amour de feu,

survenu comme un coup de foudre,

pendant un mois de juillet,

embrasé et torride.

Le long d’une plage, à la tombée du jour,

deux êtres se sont rencontrés,

firent jaillir la flamme de l’amour,

qui aurait dû devenir éternel.

Un accident, une mort subite,

après quelques jours,

a mis fin à ce bel hymen,

et plongé celle qui restait, dans le désarroi.

Chaque année, à la même saison,

elle revint pour se souvenir,

de leurs fougueux ébats,

et de leurs étreintes enfiévrées.

Titre et illustration : Nath La Muse
Texte : Eric de La Brume
Le 25 juin 2018



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 1 votes