Partagez

Sur la dune de mes rêves
Danse la lumière bleue lavande
A la porte de l’océan qui s’élève,
Au-dessus du parfum de la lande.

La porte ouverte sur les oliviers
La méditerranée souffle au vent
Sous les guirlandes sauvages des cerisiers.
Je t’attends à l’aube de mon soleil couchant.

Sous les parfums enivrants de l’été
mon regard se tourne vers la mer
A la recherche de ce bleu irisé,
D’un paysage qui fuit l’hiver,

De ce cri de mouette dans l’air marin,
D’un voyage par-dessus les nuages
Sur la falaise offerte dans un écrin
De ces couleurs sans âge…

Martine BES



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.91 sur 53 votes