Partagez

Sur le bord du trottoir elle était là, posée,
Je m’arrêtais alors et me penchais vers elle,
Je pensais tout d’abord qu’elle était oubliée,
Je la trouvais jolie, je la trouvais si belle.
Je la pris dans ma main pour mieux la contempler,
Mais elle se mit alors à parler doucement,
De la laisser ici elle sembla me prier,
Qu’elle était à l’abri de la pluie et du vent.
Je reposais au sol cette nouvelle amie,
Elle se mit à me dire pourquoi elle était là,
Qu’à cet endroit précis on avait pris des vies,
Je me mis à pleureur en entendant cela.
Je repris mon chemin en laissant la bougie,
Elle était posée là, sur le bord du trottoir,
Elle était à l’abri du vent et de la pluie,
Et donnait à l’endroit, un message d’espoir.
Elle donnait à l’endroit un message d’espoir,
Comme après une pluie le soleil reluit,
Il n’y avait plus qu’elle qui éclairait le noir,
Il n’y avait plus qu’elle, qui éclairait la nuit.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 8 votes