Partagez

Esseulée sur mon île
Lentement ma vie défile
Son parfum, couleur jasmin, volatil
Dans mon esprit serein se faufile.

Tout au fond de l’horizon
Là où le ciel et l’eau s’unissent avec passion
Ma félicité fébrile et intense
S’y reflète avec magnificence.

Le soleil d’or,radieux
Risque un clin d’œil malicieux
Sur mon corps svelte, agile
Devenu désormais infertile.

Caressée par les rais lumineux
Dans mon lointain blanc vaporeux
Tous mes souvenirs s’empilent
S’incrustent, demeurent indélébiles.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 4 votes