Partagez

Sur tout un côté
Près de l’étoile
Le rythme préside

L’horizon s’éloigne
Martyre du destin

Nous pourrons bientôt
Tremblant de distance
Engloutir le sommeil
Et puis saisir l’unique
Au large vibrant
Répandre le sel
Que te cheveux professent

Sublime et changeante
A l’heure écarlate
Toujours chaste s’enfuit

Se déshabiller au simple présent
S’enivrer de velours
Fugitif l’un l’autre
Complice du parfum

L’huile innocente
A pour lointain
Les caresses.

Pierre Poquet



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 2 votes