Partagez

J’entends de la musique au milieu de la nuit,
Comme une symphonie qui perce le silence,
Et je retiens mon souffle pour étouffer un bruit,
Et c’est mon cœur alors, qui frappe la cadence.

J’entends de la musique au milieu de la nuit,
Peut-être les étoiles qui chantent simplement,
Ou c’est peut-être un ange qui s’arrête et séduit,
De son chant mélodieux, la lune, tendrement.

J’entends de la musique au milieu du silence,
C’est seulement ton souffle qui caresse la nuit,
Et c’est mon cœur aussi, qui frappe la cadence,
Puis voilà qu’ils s’endorment, et silence poursuit.



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 8 votes