Partagez

( – A mon amie Laure)

Je les écris mais ne sais te les dire,
Les doux mots pour dépeindre ta beauté :
Seul l’amour fort parvient à la décrire ;
Tout se ternit dans la normalité.

Merveilles et monts, ton corps me révèle.
Tes cheveux, au parfum de chaude brousse,
Sur tes seins et tes épaules emmêlent
Leurs longs fils bruns aux fines lueurs rousses.

Le ciel le plus bleu se voit dans tes yeux,
Fenêtres lumineuses de ton âme.
Mon ange s’est vêtu d’un corps de femme :
Sa pureté rend l’hymen mystérieux.

Hymen mystérieux si délicieux.
Femme ange et démon, détruis, rédemptrice,
Ce monde infernal par un maléfice.
L’Autre Monde gagner,… l’amour le veut !



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
4.87 sur 15 votes