Partagez

Tôt sous la brume et le froid, je suis sorti,
pour ma belle revoir, toujours empressé.
Longtemps je t’ai attendue aujourd’hui
et si tendres vers pour toi, composés.

Mais la fenêtre de ma bien-aîmée
hélas, tristement est demeurée fermée.
Grise mine faisant, à la fois inquiet,
les secondes passent, que t’es-t-il arrivé ?

Où es-tu Mignonne, je ne peux croire
sans raison, que tu puisses m’oublier.
Là où j’irai, je garderai encore l’espoir
aussi infime de te revoir pour te combler.

Seulement bien me tromper, bel Ange je peux
si la raison du silence, ta si grande peur d’aimer.
L’apprenant, prostré serais et si malheureux,
Ô ma bien-aimée, mon coeur lui n’a pas changé.

Ma douce Colombe, que c’est long demain,
pour toujours me quitter, est si folle envie.
Sans toi, Rose, il n’ y a plus de jardin ,
plus d’amour, plus d’espoir, plus de vie.

Par Sadek Belhamissi

Comments /
_Dans les trois premiers quatrains malgré toutes les questions qu’il se pose , il espère encore se tromper ,qu’il ne peut penser à une quelconque séparation.que tout cela n’est pas envisageable . Cependant il est gagné par l’inquiétude.
« les secondes passent, que t’es-t-il arrivé ? » Il est question de secondes , même pas de minutes !

_dans le 4eme quatrain, commence l’angoisse et il se pose des questions :
« Seulement bien me tromper, bel Ange je peux
si la raison du silence, ta si grande peur d’aimer. »
En espérant je peux fort bien me tromper se dit-il en lui-même si sa dulcinée est envahie par la peur d’aimer (cela arrive souvent quand une jeune fille ou jeune femme hésite , quand elle n’a pas arrêté son choix).
Dans tel cas il serait prostré et très malheureux car il ne pourrait sans doute pas la faire revenir sur sa décision. Il parle à lui-même et la souffrance commence :
« Ô ma bien-aimée, mon coeur lui n’a pas changé. »
_Enfin dans le dernier quatrain il essaie de préparer sa défense pour le lendemain qui semble une éternité:
. »pour toujours me quitter, est si folle envie. » une erreur pour elle selon lui.
Mais implicitement il avoue que pour lui ce sera pire :
« Sans toi, Rose, il n’ y a plus de jardin ,
plus d’amour, plus d’espoir, plus de vie. »
S.B



Veuillez noter :

Envoi...
Total :
5 sur 10 votes