Ligue des Poètes

Etiquette

AntoineBV

L’INSPIRATION

Comme une étoffe sûre à l’horizon borné, Prend le pas d’apparaître en son calice orné… Il s’agit désormais dans découvrir la suite… En son calice orné… D’accord, oui, mais ensuite ? Hum… orné… orné… de… par… orné par… En son… Lire la suite →

Badinage

Soirée osée – Amants d’un soir Dansez, bonsoir ! – Albe rosée… La vierge au bol – Drôle de coupe ! – Lui tend sa croupe. – Goût de menthol ! – Rosière probe… Est-ce sa sœur ? Scapin rêveur… Lire la suite →

DROIT HOSPITALIER

Je n’aurais pas dû, j’ai ouvert mon cours : Quelle affreuseté ! C’est tout plein de phrases Et de mots abscons comme isomérases Et abstrusion ! – Maman, au secours ! Je vois des toubibs trépaner mon Droit ; Des… Lire la suite →

L’INNOCENCE

Voici la demoiselle Qui me vaut cet entrain Elle est charmante et belle Ah, qu’elle m’ensorcelle J’en suis tout boute-en-train Voici la demoiselle De cette villanelle Qui va son air serein Elle est charmante et belle D’une voix qui s’emmêle… Lire la suite →

La Tropézienne

Marseille, un alpiniste avec son pic à glace Dans une brasserie en fleurs faisait la cour De quelque Tropézienne en lui disant d’amour : « Ma belle crème au beurre, aimons-nous sans grimace : J’aime vos doigts sucrés comme on aime… Lire la suite →

Z’êtes là ?

Z’êtes là ?… Arrimé ?… Permettez que j’ouvre mes antichambres ! Direction les reverdis !… Entrez, entrez ! Ayez pas peur ! Faites pas l’autruche !… Zoup dedans !… Tremblez pas ?… Allons, avouez… suis coulant, l’indulgence même !… Pensez… Lire la suite →

A ma Muse

J’aimerais à ma Muse, Quelques vers lui écrire, Ensuite les lui lire Pour qu’elle s’en amuse. Ma chère cornemuse, Ma flûte de satyre, Que votre charme abuse, Est toute à votre empire. J’en emmêle mes rimes, Cela vaut bien des… Lire la suite →

l’age tendre

à Paul Verlaine De la bêtise avant toute chose Et pour cela préfère l’impair Des étourdis, des têtes-en-l’air Sans rien en eux qui vaille ou s’impose. Il faut aussi ne penser à rien, Perdre ses mots à la moindre brise… Lire la suite →

AUX VIEILLES LITTEROMANES

– Et nous proférerons des mots inaccessibles, Des mots particuliers, des mots embouteillés. – À mes frères humains : de prudence n’ayez La morale au fusain, les verbes inaudibles. Je vous prends pour témoins de ma lucidité : J’ai vu… Lire la suite →

CELINE AU CASSE-PIPE

Je dormais, quand… soudain ! Ding ! Roule un p’tit pois ! Carotte, alors ! J’dors plus ; Moi, pouf ! J’me redresse, Zoup du lit ! Où qu’il est ? J’vrille – Ouah ! Quelle adresse ! – Quoi… Lire la suite →

Douce Nuit

Je voudrais chastement me coucher dans l’azur D’un féerique palais ; me coucher près de toi ; M’enivrer du printemps de ton premier émoi ; Te dénuder mon cœur… Chastement, sois-en sûr. Je me promènerai dans l’Éden retrouvé Aux lèvres… Lire la suite →

Le péché originel

LE PECHE ORIGINEL Puis Eve prit la pomme, Goûta, la trouva comme Elle avait trouvé l’homme : Un peu tarte en somme… Veuillez noter : Envoi… Total : 4.5 sur 6 votes

L’enfant dort

Vous me direz un soir :  » il n’est plus, c’est un ange… » Le voici dans son lit, dans une pose étrange Si sérieuse et calme – Oh ! mais parlons moins fort, Ne le réveillons pas, on le croirait… Lire la suite →

La crise du vers

Oh j’ai tous les talents je vous ferai l’honneur D’admirer mon acmé ______________________Pour mon plus grand bonheur Je serai pris ce jour sachez quoique admirable Puisse être votre ardeur à tourner tout en fable Vos dialogues sont lourds et peine… Lire la suite →

Le Départ

De peur d’être en retard, je partis à l’aurore ; Le jour pointait à peine et tous dormaient encore Mais je crois bien que tous à mon triste départ Semblaient dire en sommeil :  » Seigneur, enfin il part ! »… Lire la suite →

Papier W.C

Postérieurement superposé A la cuvette de mes W.C Vaquant aux vagues de mes pensées Laisse mon regard hagard errer Sur le papier rouleau W.C . Qu’il est beau ainsi enroulé ! Je m’y perds dans ses motifs rosés, Je le… Lire la suite →

LE BONHOMME

Vilains et sots, écoutez-moi ! Je suis monsieur Barat-Vassard, Le rimailleur le moins trouillard, Un vrai de vrai sans foi ni loi ! Vilains et sots, écoutez-moi ! Voici du sonnet de hussard, Qu’il en vaut bien cent de Ronsard,… Lire la suite →

Poème soufflé à la Muse

Préparation : 30 minutes Temps de lecture : 5 minutes Matériel : feuilles, stylo Ingrédients : -1 historiette moralisatrice, 1 récit épique, 1 absurdité contemplative (au choix) -400 gr de mots littéraires -50 gr de références mythologiques (grecques de préférence)… Lire la suite →

DIALOGUE DE MUETS

La guerre, C’est deux autres Que rien ne distingue Que la couleur du drapeau Ou la bêtise des idées Et qui s’en font de curieuses Sur celles de leur voisin. La guerre, C’est deux autres, Du fumier dans l’oreille Du… Lire la suite →

ROMAN ZUTIQUE

I. On n’est pas sérieux, quand on pète en riant. – Un beau soir, foin des choux et des vertes salades, des courgettes au beurre à l’aspect effrayant ! – On mange des chipos et de folles grillades. Les viandes… Lire la suite →

Cours de Droit maritime

Je pensais suivre un cours, ce fut un océan… Le professeur coulait d’un flot obéissant ; Loin de là, je planais encor dans mes nuages; Il abordait le rif, je dormais aux rivages, Sa voix de lamantin me berçait mollement… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils