Ligue des Poètes

Etiquette

Demanjay

AU FIL DU MUTISME, LES MOTS SE SAIGNENT

Essayant de mettre en ordre ces quelques mots Qui, eux seuls peuvent traduire mes biens et maux Voyageant sur les eaux calmes de mes pensées J’ai compris que ma plume est encore éveillée. J’ai tellement tiré sur le fil Soit… Lire la suite →

SOLITUDE

Savez-vous pourquoi que je vous aime? Et je ne veux employer d’autre que ces termes? Savez-vous pourquoi je vous attends? Et je vous désire mieux que mes parents? Savez-vous pourquoi que je vous espère? Et je ne cherche d’autre qu’à… Lire la suite →

M’AIMERAS-TU?

M’aimeras-tu si je deviens un manchot? Étant dépourvu de toutes ses choses Ce ne sera pas pour toi un fardeau Où tu ne pourras plus voir la vie en rose? M’aimeras-tu si j’ai la berlue? Ou du moins si je… Lire la suite →

JE ME VANTE DE TOI

D’abord de tes bonnes qualités Étant de nos jours rare à trouver Ensuite de ta nitide beauté, Une architecture bien dessinée Je me vante encore de ton joli sourire De ta douce voix me faisant épanouir De ton si beau… Lire la suite →

SOUVENIR

Comprendre vraiment ce que c’était l’amour Cherchais-je tout petit à vole de vautour Car cette même chaleur restait encore Comme à chaque fois, j’étais trop près de ton corps. Sur la plage du bel’amour perdu Tu m’as fait un baiser… Lire la suite →

AU NOM DE L’AMOUR

C’était en un si beau jour pareil Que tu m’avais dit un oui partiel Mon cœur se réchauffait comme le sous soleil Mon seul désir, c’était de te placer au ciel Aujourd’hui, c’est un oui définitif Un bel amour, toi… Lire la suite →

RETOMBER AMOUREUX

Mon coeur bat si fort à nouveau Mais pour toi, belle horizon Je t’aime si fou, déjà trop Tu es devenue ma passion De tes lèvres encore, j’en ai envie Mais ta salive est un vin capiteux Certain,  je me… Lire la suite →

PROFOND REGRET

Ces quelques mots ne peuvent pas tout réparer Voire faire tout oublier, tout effacer Encore moins tout me faire pardonner Car avant d’être conscient, j’avais déconné Pardon, d’avoir agi de la sorte, madame Malgré mes idioties, tu as gardé ton… Lire la suite →

TOUT LE MONDE EN PARLE…

Elle se parait de son collier de misère Et son amour proactif n’a pas pu se taire Elle se saignait aux quatre veines Pour que personne ne vît sa peine Femme forte! Tel était son surnom La mère, qui ne… Lire la suite →

ASSOIFFÉ DE DOUCEUR

Ta beauté est un si beau miroir devant lequel Je passe mon temps à me regarder le visage Ton corps est un ostentatoire jardin réel D’où j’admire toujours un intense paysage Tes caresses est un met sempiternel Changeant le goût… Lire la suite →

RUPTURE

Confus, j’ai pris un stylo pour t’écrire T’écrire tout ce que je n’ai pas su te dire Pendant ces années que j’ai passées avec toi Où tu m’as toujours bercé dans tes bras C’est décidé, tu pars, tu ne veux… Lire la suite →

ENCORE DES LARMES

Encore des larmes pour pleurer ton silence Et d’autres pour solliciter ta patience Que depuis quelques temps me donnent l’ivresse De vivre tous les jours avec autant de stress Je pleure ta venusité perdue De mon coeur à tes jambes… Lire la suite →

À MON EX…

Oui, je suis conscient de t’avoir tant aimé Mais dommage! Tu m’avais abandonné Pourquoi tu as choisi de refaire surface? Comme si elle était vacante cette place Je suis le même que tu as oublié Celui que tu as beaucoup… Lire la suite →

APRÈS MA VIE

Ne m’écris pas de vains paragraphes Ni me prépare de vieux cénotaphe Car pendant mon printemps cénobite Je n’étais jamais une chattemite Au cours de ma vie, je connaissais l’agueusie Et avoir vécu dans l’acrimoni d’aporie Je vivais trop longtemps… Lire la suite →

COUP DE FOUDRE

Originellement Tu étais féerique Féerique à ne pas reluquer Jusqu’à ce que J’ai frayé Que je ne devais pas t’aimer Mais il était bien Déjà trop tard J’ai pris au leurre Leurre De me laisser Aveugler par ce béguin Bien… Lire la suite →

LE MANNEQUIN

Puis Dieu créa la femme Il lui créa, elle, une flamme Aussi belle que les larmes de saint Laurent Ravissante, charmante, libre comme le vent Ambitieuse, rêveuse, laborieuse Ces divers caractères lui rendent heureuse Femme prestigieuse, elle est le prototype… Lire la suite →

LES DEUX VISAGES DE LA VIE

Autant d’amour Que de haine Dans un même coeur Autant de corruption Que d’épuration Dans une même société Autant de coupables Que d’innocents Dans une même taule Autant de vérités Que de mensonges Dans une même relation Autant de pleurs… Lire la suite →

LETTRE ANONYME

La lettre était bien reçue Mais de qui était elle venue? L’enveloppe était juste fermée sur quoi s’écrivait un code erroné Avec des lettres onciales Pour une invitation beaucoup spéciale Mille mots pour un message Celui de calmer sa rage… Lire la suite →

L’OISEAU DES RUES

Battu, violé et maltraité Par mes sangs de champ Détrôné, oiseau du paradis À celui des rues Car j’étais une fleur bleue Vis à vis de ces lèches-bottes Et lèches-culs Passé de prestigieux À esclave de trottoir Telle est une… Lire la suite →

ESPOIR MAQUILLÉ

Je vois La peur La haine Et l’insassiabilité Déguisées Grimées Caricaturées L’ego du peuple J’entends Les rires forcés De la faim Dans le désert des ventres J’écoute Un refrain lointain Des démunis Dépourvus de Ré-majeure Je pleure L’atrabilaire Qui peine… Lire la suite →

JE LIS & J’ÉCRIS

Je lis pour remonter le temps Pour ressusciter le temps Pour me consacrer du temps J’écris de temps en temps J’écris pour renforcer mes rêves Pour distinguer le sang de la sève Pour combler le temps de grèves Je lis… Lire la suite →

HOMMAGE À GONZAGUE SAINT BRIS

Ma plume loquace s’est tue de longue durée En mémoire de cet écrivain Inspiration osée, Pour saluer l’âme de Bris Saint Bien sûr le grand gonzague Qui depuis sa naissance jusqu’à sa mort N’est pas oublié comme une drague Car… Lire la suite →

SURMONTER… JOUR DE CHANCE

Ne vous lamentez pas Si vous voyez qu’il pleut encore À midi, Sur la ville de votre coeur Ne vous attristez pas Si sur l’autoroute sinueuse De votre vie, Il n’y a point d’indice de bonheur Ne vous découragez pas… Lire la suite →

SACRIFIER À VÉNUS

Elle a commencé par me regarder Droit dans les yeux J’avais trop peur de tomber Dans son piège, dans son jeu Jusqu’à me déshabiller Par son beau regard Lui dire non n’était plus De mon pouvoir J’ai pris de sa… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils