Ligue des Poètes

Etiquette

Espérance

Ce joli moi de mai

Joli moi de mai
Oh ! Le beau muguet, joli mois de mai, hymne d’une saison, temps de liberté, fleurs fugaces, une éphémère beauté. Tes feuilles, tel un calice de …

Nous

Loin sont les corps, Proches sont les coeurs, Chacun s’accorde, Fait taire les peurs, Voix monocordes, Besoin de bonheur, Je tape à ta porte, Je ne referai plus l’erreur. © Copyright « Nous » (2018) – Virginie Krahn Veuillez noter : Envoi…… Lire la suite →

Les colères du monde

Les colères du monde, forgeresses des auspices, Emportent les âmes troubles vers un grand précipice, Là se jettent, ardentes, les souffrances égarées, Scellant leur tiraillement dans son éternité. En ce jour d’hiver, ce feu aigre a brûlé, Une once de… Lire la suite →

CES GENS QUI CHANGENT

Comme les gens changent avec le temps et pourtant au fond de moi même, je peux-dire, que je suis resté toujours le même n’ayant jamais tourné le dos au vent, et dans mon vieux manteau de laine et à travers,… Lire la suite →

Mélodie des mots

Envie de réinventer l’alphabet Où les mots ne seraient que silence Lettres et points seraient muets Je leur donnerais d’autres sens Je créerais des mots douillets Pour écrire les douloureuses absences De ces personnes tant aimées Attendues d’ardentes impatiences Les… Lire la suite →

Amour hivernal

Entre mille sapins, Je parcours l’émoi De t’avoir matin Bien au creux de mes bras. La douceur du satin… Mon amour, toi et moi, La sentons sur les grains De tes linges de soie. Lentement ton baiser Me réchauffe le… Lire la suite →

Excitation

Voyage, Au bout du monde, Hors du temps, Yeux brillants, La joie, M’habite depuis, Longtemps. J’aime, Ce moment, Ces instants, Dans l’attente, Redécouvrir, Cette société, Aimante. Choisir, D’y rester, Pour quelques…, Non ! Pour toujours, Encore faut-il, Un beau jour ! Prends-moi,… Lire la suite →

Je suis né

J’ai deux ans, je suis né avant-hier, même que j’ai encore du mal à parler, c’est un cadeau reçu de l’univers, même que bientôt je serai vous aimer. J’ai trois ans, je mourrai après-demain, maintenant que je sais enfin marcher,… Lire la suite →

Souffrange

Depuis un temps notable, mon cœur est ombrageux, Partout le ciel sombre parle à sa triste face, Le mortel opportun dévora son audace, Et gela la mémoire de son sang courageux. Mais la main de l’intime ne peut-elle espérer, Qu’un… Lire la suite →

jolie rose

Jolie rose Avec cet espoir porté par mon innocence, je crois encore à notre belle alliance. Le vent mauvais a voulu emporter l’amour. Il a perdu; mon coeur pour toi bat toujours. Tu restes mon île remplie de fleurs écloses… Lire la suite →

Misère

Longue vie à celui qui épouse la misère, Elle lui rend en secret une amène vertu. A ne rien abriter, tout devient impromptu, La compagnie est rare mais la parole sincère. Le fier bourgeois répugne cette honorable étreinte, Médisant son… Lire la suite →

FLUCTUAT NEC MERGITUR

De pétillantes lumières et d’inépuisables bariolures pénètrent ses yeux qu’embrasse la vie la première fois des visages penchés et des photos qui capturent des instants de liesse et des fanfares de joie Le temps passe et voila qu’un garçonnet à… Lire la suite →

Invoquer l’Aurore

La nuit m’alanguit. Je me languis Dans l’attente de l’aurore Qui est loin d’éclore. Quand feras-tu la levée ? Quand vas-tu dissiper Le Voile de la nuit ? Le retard me nuit. Dois-je attendre plus longtemps ? Dans cette veille… Lire la suite →

Voyage onirique

Partons ensemble mon âme au pays des surprises, Ton allégresse parle à ces beaux paysages. La vie chante l’ivresse ; la routine, le naufrage, Nous les ferons à pied, sous leur féerique emprise. Le voyage, paraît-il, adoucit la jeunesse, Traversant… Lire la suite →

BONNE ANNEE ???

C’est donc le nouvel an, je dirais encore un l’année ainsi se fane, se met sur son 31 les ans passent rapides tel le souffle d’un typhon le reflet dans la glace est vite au diapason On retiendra le meilleur,… Lire la suite →

Odeurs personnelles

Avec ces mots qui me sont chers, Je m’en vais plein d’exaltation, J’y vais au rythme des saisons, Vous témoigner le regard fier Combien mon pas me semble amer Lorsque, faible et langoureux, Je croise le pas des gens heureux… Lire la suite →

Résistance

Si je pouvais ce soir doucement prendre tes mains, je les glisserais contre mes lèvres pour les baiser en te regardant sourire aux anges câlins; ceux qui me disent que je peux encore espérer. Tu seras toujours au devant de… Lire la suite →

Le Vieux Noêl

Il est sorti de sa maison, le Vieux Noël ! Et, à son gigantesque char-à-banc, A attelé deux bœufs plus forts qu’Artaban, Pour remonter la voie tracée par Ezéchiel … Ure fumant, Uri ruant et écumant, Font grand tapage dans… Lire la suite →

Paradis perdu

Comment te gagnerai-je, mon Paradis perdu ? Viens à moi volupté, mes désirs sans relâche… Ton voyageur hardi en arpente les attaches ; Au labeur de sa course, il sent son pas ténu. Une peine voilée, messager des ténèbres, Tend… Lire la suite →

Psyché

Les obscures pensées accaparent tes rêves. Mon tendre compagnon dont s’ignore le supplice. Le déni, l’impiété et le mépris complices, Tous dévorent tes dons sans faveur et sans trêve. La blessure est secrète et son fiel révolté, Savoure chaque lutte… Lire la suite →

Comment donc le saurais-je ?

Votre peau a l’odeur des trop rares sérénades, Que les dieux font vibrer entre mille et une cordes. Vos yeux la couleur de ces astres nomades Que les cieux laissent parfois en dehors de la horde. Telle jeunesse insolente vous… Lire la suite →

LES PRIÈRES DE SOPHIE

Prier son saint tel est son prurit Sur Mont-Royal d’honneurs et gloire Brûlant bitume sur Queen Mary Et éternelles marches de l’oratoire Sophie au front perlant de sueur Doigts tremblotant de panaris Tout espoir mis dans le Seigneur Et en… Lire la suite →

Hommage aux victimes innocentes

Suite aux événements du 13 novembre 2015 à Paris, de ceux d’avant et après. Poème ouvert Hommage aux victimes innocentes Ma chair est touchée, de mille feux, elle luit, Mon cœur s’épouvante, se confond à la nuit, Mon esprit se… Lire la suite →

Une intervention surnaturelle

Est-ce le démon de Socrate Ou un père Noël pour adultes ? C’est un aimable télépathe Qui fait que ta conscience exulte ! Parfois tu vois ta bonne étoile Ou bien ton ange protecteur, Un messager qui te dévoile Que… Lire la suite →

© 2018 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils