Ligue des Poètes

Etiquette

La femme

À toi – Agitation

De gauche à droite, Glissant sur le sol, Le son m’emporte, Le souffle se coupe, M’accompagnant durant cet instant, Je m’évanouie, Tout recommence, D’un haut degrès j’éveille mes sens, Par un goût sucré je me laisse emporter, C’est chaud, c’est… Lire la suite →

Invoquer l’Aurore

La nuit m’alanguit. Je me languis Dans l’attente de l’aurore Qui est loin d’éclore. Quand feras-tu la levée ? Quand vas-tu dissiper Le Voile de la nuit ? Le retard me nuit. Dois-je attendre plus longtemps ? Dans cette veille… Lire la suite →

A mes heures perdues

A mes heures perdues Quand le soleil se couche Au creux de l’horizon C’est le réveil aux sources De mes sens en fusion. Il répand sa chaleur À ma peau qui entend Tous les chants de mon cœur Qui bat… Lire la suite →

Hymne à Yasmine

Elle est en action tous Azimuts Devant son énergie et sa vitalité, Devant son courage et sa volonté Tout s’arrête, tout se tue. De ses attributs Elle pousse les palissades du possible, Se mesure à l’impossible Et va droit au… Lire la suite →

ME TOO (Moi Aussi)

ME TOO (Moi Aussi) Empli de tendresse débordante Cœur au bonheur avide Mais au regard vide Le désespoir rempli ses veines Sa tête étouffée par les idées noires Son cou étranglé manque de respiration Son souffle passant sous ses narines… Lire la suite →

Mes Nanas à moi

Voilà que par ces gonzesses je ne vaux plus un clou Qu’il est loin le temps où les grands en tous lieux Me tiraient le chapeau pour placer un oui Monsieur. A ces frifris sottes et soumises pendues à mon… Lire la suite →

Elle court, elle court…fuyant l’enfer !

Elle court, elle court affolée telle une enfant perdue Les gouttelettes de pluie emplissent ses yeux Et se confondent avec ses larmes, qui l’eut cru, Intriguant passants dans sa course, le ventre creux. Le temps à sa guise l’a modelée… Lire la suite →

Féminin

Un sentiment étrange Vient s’asseoir sur mon cœur. Féminin…ton mélange Ne supporte de rivaux Tant nulle autre douceur Ne saurait transparaître Avec tant de mystère. Mes non-sens inhibés Au travers d’une fenêtre, Mon armure de chair, Toi seule sais les… Lire la suite →

Femmes libérées

Femmes libérées du joug des mâles dominants, Asservies aux « Cupides dons » de leurs besoins, Jouets de leurs fantasmes d’esprits ruminants, Matrice avant d’être Mère dont on prend soin… Femmes libérées des servitudes du foyer, Devant assumer toutes tâches… Lire la suite →

À ma Valentine….de bonheur !

Il y a des jours ou les lumières sont aussi longues que la nuit Il y a des nuits je resterais bien au chaud dans ce grand lit Près de toi, dans tes bras, à faire inlassablement l’amour Un jour… Lire la suite →

Rose de désert .

Rose de désert . J’écrivais .J’ai écrit de mes mots d’enfant Des longues tirades de vers d’adolescent J’écris et encore j’écrirai de ma plume de femme Toujours en gardant une belle âme ! Je t’aimais . Je t’ai aimé de… Lire la suite →

La plus belle poésie

Tout ce qui nous entoure n’est que sublime poésie. La jolie rose juste éclose, de son parfum délicat exhalé Du jardin, au doux printemps, de mille couleurs fleuri. Les amas d’étoiles, perles scintillantes de toute beauté. Le soleil, plus bel… Lire la suite →

Amour et liberté

La fille des bords du Rhin Au regard lumineux et serein Nourrit de singulières pensées. Le nom de Lorelei la fait rire, Qui ne séduit que pour détruire, Vengeant les femmes délaissées. Qu’aime-t-elle surtout, L’amour ou la liberté ? Libre… Lire la suite →

La passante en tailleur

L’inconnue déambule vêtue d’un tailleur, Son visage fermé, le regard ailleurs. Séduisante, élégante, mais si transparente, sa démarche lourde, sans désir de féminité, translucide , elle erre vers une destinée. Pourtant son visage cache une beauté . On devine encore… Lire la suite →

JE SUIS FEMME

JE SUIS FEMME Je peux me comparer Aux vagues d’une marée Parfois dans mes hauteurs Ou dans mes profondeurs. Le froid de mon pays Qui souvent m’envahit Détruit toutes les fleurs Par manque de chaleur. La force de la mer… Lire la suite →

Elle

Elle est issue de la matrice De toute vie la créatrice De ton chemin l’initiatrice De tes désirs l’instigatrice Elle est ta muse, ta séductrice Elle est ta douce, ta fleur de lys Pas besoin d’être actrice Elle est née… Lire la suite →

À JAMAIS 💋

Moribonde à  jamais, à  jamais renaissant, La vague est une enfant que sa mer berce en vain; Éveillé à  jamais, à  jamais somnolent, Mon amour vient lécher l’absolu de tes seins. Balayée à  jamais, à  jamais revenant, La feuille est… Lire la suite →

LES POMMES 💋

On était si bien sur terre … Loin des oiseaux pervers, loin des nuages gris, Je maudis les serpents, je déteste leurs pommes, Ceux qu’inventent les gens, ceux qu’enfantent les hommes, Leur mal ne suffit pas à faire un paradis…. Lire la suite →

Vous n’avez plus que vos larmes

Ah, ces misogynes dont le désir on va satisfaire ! Aux alentours pas l’ombre d’ une seule femme Toutes, marre de la calomnie, vous entendre braire, Volatilisées dans les cieux. Festoyez vils infâmes ! Faites-vous plaisir, plus jamais d’objet de… Lire la suite →

Rêveries

Tu rêves de qui ! Tu rêves de quoi.. ! De moi.. ? Tu rêve d’un homme ? Qui te charme ! Qui te marne ! Qui te façonne ! Tu rêves de qui.. ? D’un homme qui te respire… Lire la suite →

L’institutrice

Assis, je songe courbé sur le pupitre, je mâchouille mon crayon, pauvre pitre. Le cahier de devoir ouvert est un mystère. Je lève les yeux et me laisse distraire. Une voix douce mais tout aussi autoritaire, par mon prénom, me… Lire la suite →

L A F A I M E T L A S O I F

L A F A I M E T L A S O I F Femme allaite l’enfant, éveille son âme, Ravive la flamme, donne lui les armes, Qui vengeront ton deuil, qui vengera tes larmes, Qui vengeront ton corps, qui… Lire la suite →

UN PEU D’ÂNE 💋

Si le mouton pouvait parler pendant ma nuit, Il te dirait « Bergère ! Où sont mes blancs amis Et quand reviendras-tu dans notre Domrémy ? » Car mes yeux sont ouverts, car le sommeil me fuit. Si le lapin… Lire la suite →

La sensualité de la rose

Peinture Sonrisa Pétales cambrés au parfum sensuel Courbes de sensibilité en bouquet d’émois Formes galbés dansant sous les bretelles Corps de femme dentelle qui se déploie Corolles de fleurs aux multiples éclats Cambrures en douceur sur fil de soie Creux… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils