Ligue des Poètes

Etiquette

Med Mehdi Naimi

Horloge tournante

Horloge tournante Le temps me tourmente Un deux trois… incessante Une heure pressante Plusieurs vies se comptent La mienne, la tienne, la sienne Des quarts, des demis et puis des heures De quoi avoir trop peur Le monde est en… Lire la suite →

La Chica Isabella

Un beau madrigal Pour une belle madrilène La chica bella Nommée Isabella Nattes blondes Jusqu’aux fesses rondes Mira verde (regard vert) Désir excédé Peau blanche Qui me tranche Ah! Et les hanches Quand je la vois bailando (dansant) Au summum… Lire la suite →

Je suis malade, mais je vis

Mon corps ne ment pas Je gémis après chaque repas Peut être une maladie Peut être l’âge, qui dit? Mais moi je m’en fous Je vis ma vie comme un fou C’est ce qu’ils disent, les négatifs Mais moi, je… Lire la suite →

Jardin des bois

Jardin mystère Nature qui gère Des fées dansant Dansant la joie Au fond des bois Des bois d’ébène De nature sereine Triomphant chaque jour En disant bonjour A chaque venu Il est bienvenu Boutons d’or Mais encore Tournesols Jaune vif… Lire la suite →

Tout a basculé

Hier, Fier, Aujourd’hui, Misère, Rêveur, Je l’étais Maintenant, Qu’un raté On maudît l’argent Mais dis moi Qu’est ce qui compte Proie des gens En émoi Seul en pente Orphelin Pas de femmes Célibataire Pas d’amis Un solitaire Enfance rose La… Lire la suite →

Sombre Dimanche

Sombre Dimanche De ton aube au crépuscule Que d’obscur Je jure Rien de plus dur Sombre Dimanche A la joie étanche Je te perçois Je me penche Vers le haut Et prie Amen à l’euphorie Sombre Dimanche Je meurs d’ennui… Lire la suite →

L’envieux

Dans un empire grand Un gouverneur tyran Promis une fois Son peuple de bonne foie De donner ce qu’ils veulent Aux deux premiers compagnons Qui trouveront son aïeul Une semaine suffit Deux jeunes hommes Pour gagner le défi Jour J… Lire la suite →

Vendredi 13 Novembre 2015

Oh bon Dieu! J’ai peur! J’ai peur! Par ici les crieurs, Par la les pleurs, Oh! Quel malheur! Est-ce un mythe ? Est-ce une lègende? Certainement, le Vendredi 13, N’est qu’une simple propagande, Est-il plausible ou bidon? En France, au… Lire la suite →

Sans-abri

Sans-abri Plein de poux Esprit doux Je ne suis Que mon instinct Je mérite plus qu’un Mépris de chacun Klaxons par ci Klaxons par la Sous le soleil, grillé Par les gens pillé Cervelle éparpillée Je ne souhaite que paix… Lire la suite →

Le rabat-joie

Je rentre dans un endroit éloigné Dans une maison abandonnée Des toiles d’araignées Un marbre baigné Lixiviat drainé Air contaminé Ambiance fanée J’avance à petits pas Silencieusement tout droit Je vis, inopinée Au toit un chandelier Auquel enchaîné Un beau… Lire la suite →

Paralysie du sommeil

Grincements curieux Je me réveilla sur mon pieu Étrange, j’ai fermé ma chambre Sur le toit, je vois une ombre Peau glacée Corps bloqué Souffle oppressé Sur le lit, blotti Je le sens venir Un cruel devenir Des pas se… Lire la suite →

« Narcisse-نرجس »

Compliments usés, Pour sa beauté abusée! Et son air rusé, Pour les beaux, un abbé, Auquel peut-on succomber, Magnificence singulière! Mais d’un caractère, Très fier! Hommes et femmes, tombèrent, Amoureux de lui, l’austère, Les repoussant, les éconduisant, Parmi eux Écho… Lire la suite →

*Veni, Vidi, Vici*

Il était une fois, Jadis au près des bois, Un vieux roi, Point de foi, Surestime de soi, Pensait avoir de quoi, Argent en poids, Un tyran, Despote en premier rang, On le surnommait le varan, Il commandait son peuple,… Lire la suite →

Poète maudit

Je prends ma tabatière La secoue Je pose ma bière Près du genou Dans le coin J’allume mon joint Et remplis mon verre A deux tiers Je fume ma drogue Je fume une plume Plus de dogues Plus une écume… Lire la suite →

Mon combat de soldat

Non, je ne veux pas la guerre, Ni être un rescapé, Je ne créerai pas de misère, Je veux la paix, Je ne combattrai pas, Pas histoire de patrie, Ni même de fidélité, Je ne veux voir des yeux d’enfant,… Lire la suite →

Quel monde absurde!

Ô monde absurde! Tu me laisseras seul, tu m’enverras sans merci, Tu me donneras à d’autres mains sans un seul chéri, Je supplie, je m’agenouille et je prie, Que dalle! Qui est là pour entendre? Personne, seul Dieu tout puissant… Lire la suite →

Je suis un enfant syrien!

Regarde moi, regarde au fond, Regarde dans mes yeux, au plus profond, N’y vas pas trop loin, sinon tu fonds, Ce qu’on me fait est douloureux, la douleur est extrême, Dieu même crierait de colère, ce qu’on me fait est… Lire la suite →

L’Arlésienne

T’as éclairé ma vie d’ombre comme un soleil dans la pénombre, T’as rebâti mes décombres ,sainte foi. Oh bon Dieu,quel désencombre! Tu sauves mon âme sombre, maintes fois. Oh bon Dieu,quel nombre! Tu ravives mon âme à chaque regard, désolé… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils