Ligue des Poètes

Etiquette

Michele Freneat

ADIEUX

ADIEUX Fermer les yeux juste quelques instants Et croire que l’on a vingt ans La vie s’ouvre devant soi Douce comme la soie, Il n’en sera jamais rien Je suis le chat noir, le mistigri A qui il n’arrive rien… Lire la suite →

A Pascale, ma fille

A PASCALE, MA FILLE, De mes enfants tu fus la première née Je fus déçue, c’est un garçon que je voulais Malgré tout, je crois t’avoir aimé Et fait pour toi, du mieux que je pouvais, Le peu de temps… Lire la suite →

TERRORISME

TERRORISME La France, pays libre, terre d’accueil De votre pays natal vous avez fait le deuil Nous vous avons accueillis Dans nos villes, construisant une autre vie Avec vos différences, nous avons fraternisé Blanc, noirs, basanés, on peut pactiser C’est… Lire la suite →

Aimer, encore…

AIMER, ENCORE, J’aime la beauté de l’enfant endormi Penser qu’il est heureux, il sourit Son parfum de lait caillé Ses mimiques d’enfant comblé, J’aime aussi le ciel bleu aquarelle Le cri strident des hirondelles La tiédeur languissante des soirs d’été… Lire la suite →

les mots vains

LES MOTS VIDES La douleur ondule et se creuse Déchirant mes épaules de papier Un bras sur elles, posé Apaise la peur hideuse. Sans présence, la vie est un désert aride Les jours, les nuits un grand vide Attendre le… Lire la suite →

PERFECTION…

PERFECTION, Menottes fripées du nouveau-né Si douces à aimer Mains chaudes Que la fièvre taraude. Mains qui tâtonnent Celles qui étonnent. Mains qui étreignent Celles qui contraignent. Mains qui effleurent Pleines de douceurs. Mains qui rassemblent Celles qui tremblent. Mains… Lire la suite →

DIVIN

DIVIN Sur ma peau nue, je sentais tes mains La douceur de ta paume emprisonnant mon sein. Ta bouche dévoreuse picorait mon visage Je renonçais à rester sage. Je m’écroulais soudain, gémissante Sur le tapis de laine haute, frémissante. J’attirais… Lire la suite →

IMPOSSIBLE AMOUR

De cet homme dont elle croisé le chemin Elle aime tout. Ses mimiques, son regard, ses mains Il n’a rien d’un Apollon, c’est certain Mais pour elle, elle le voudrait bien. Hélas, trop d’impossibilités les séparent Elle l’a connu bien… Lire la suite →

PERFECTION…

PERFECTION,,,, Menottes fripées du nouveau-né. Mains chaudes Que la fièvre taraude. Mains qui tâtonnent Celles qui étonnent. Mains qui étreignent Celles qui contraignent. Mains qui effleurent Pleines de douceurs. Mains qui rassemblent Celles qui tremblent. Mains qui frôlent Celles qui… Lire la suite →

MA CUEILLETTE

MA CUEILLETTE Au jardin des mots, j’ai découvert la prose Puis, chemin faisant, j’ai préféré la rime Du poète semant des pétales de roses Des roses anciennes au parfum sublime. Je cueille des adjectifs Puis quelques beaux verbes. Ensuite une… Lire la suite →

L’INCONNU

Un homme jeune, sombre et silencieux, Se tenait accoudé au comptoir. Il avait un regard profond et bleu, Une chevelure bouclée, très noire. Il pianotait sur le zinc avec ses doigts Épais et crevassés par le froid. Un fin duvet… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils