Ligue des Poètes

Etiquette

Nordine Chabane

 » POËTES INCONNUS « 

POËTES INCONNUS Que valent pour l’être, Les millions de martyrs ? Un million et plus, D’être valeureux, morts pour la patrie Morts pour que tu vives fier, en liberté. Que valent pour l’être, tous ces êtres valeureux Fiers de leur… Lire la suite →

« LA CRE – ACTION »

« LA CRE – ACTION » Tel une prière, j’appelais, depuis longtemps déjà la cré-ACTION. Cette énergie faite d’amour et de compréhension. Pour qu’elle vienne collante se mouler à mon être profond. Dans ma vie, les pieds nus et lourds,… Lire la suite →

 » La dernière raison « 

La dernière raison Au détour d’un chemin tu dois tendre la main, À tous les êtres humains qui recherchent la paix. Tu déposeras les armes devant les cimetières. À la mémoire des morts, tu déposeras les armes Devant tous les… Lire la suite →

L A F A I M E T L A S O I F

L A F A I M E T L A S O I F Femme allaite l’enfant, éveille son âme, Ravive la flamme, donne lui les armes, Qui vengeront ton deuil, qui vengera tes larmes, Qui vengeront ton corps, qui… Lire la suite →

Le doigt de la femme.

Le doigt de la femme. Dieu prit sa plus molle argile Et son plus pur kaolin, Et fit un bijou fragile, Mystérieux et câlin. Il fit le doigt de la femme, Chef-d’oeuvre auguste et charmant, Ce doigt fait pour toucher… Lire la suite →

 » Sur une autre planète « 

Sur une autre planète Sur une autre planète faite de doute et de peut-être. Alors que le corps n’y est qu’une enveloppe Cependant que le corps astral n’y était pas du tout, L’esprit lui s’envolait. Les murs physiques étaient là… Lire la suite →

« L’HYMNE DU SILENCE »

« L’HYMNE DU SILENCE » Après ton arrivée, retourne à ton pays, Reprends le métier que ton père t’a appris Reprends aussi les armes dans les outils graissés C’est cela l’héritage que ton père t’a laissé. Remarque dans la rue… Lire la suite →

DE L’INCERTAIN A LA VÉRITÉ

DE L’INCERTAIN A LA VERITE Le principe en économie, C’est que tout est basé Sur le monopole sans visage De la détention de richesse sans partage Détenir comme économiser ou thésauriser C’est marcher à l’économie, C’est se réserver à contretemps… Lire la suite →

LE CRABE ET LA LANGOUSTE

LE CRABE ET LA LANGOUSTE Eteignez vos lumières je flambe ma langouste Ainsi voulait qu’il soit ce petit bourgeois Qui, faute d’être aimé, s’amuse à faire plier Les gens et les dirigeants de ce petit royaume Qu’est ce grand restaurant… Lire la suite →

« LE SECOND SOUFFLE »

« LE SECOND SOUFFLE » Il y a dans tout amour un cœur qui bat Il y a dans tout amour un être qui combat. Chaque amour à des ennemis qu’il abat. Car la vie a de ces hauts et… Lire la suite →

 » REMORD DU MORT « 

 » REMORD DU MORT  » En complément des écrits que tu lis ou que tu dictes, Discours ou rédaction, mémoires ou pensées Les mots s’entrecroisent pour s’écrire avec de petites lettres Insuffisantes alors pour guérir toutes nos maladies Il te… Lire la suite →

 » LA PRÉCISION C’EST PRESQUE LA VÉRITÉ « 

 » LA PRÉCISION C’EST PRESQUE LA VÉRITÉ  » La question est de savoir comment veut-on être aimé ? On aime l’autre de la façon qu’on veut bien exprimer. Et on voudrait de l’autre, qu’il nous aime comme on voudrait. Et… Lire la suite →

« LES PILIERS »

« Les piliers » Mes pieds sont fatigués de marcher Cognant la pierre, pratiquant les sentiers Sentiers impraticables si je n’étais entier. Si ce n’était l’entièreté de mes réflexions d’abord Ensuite tu viens toi qui me lis et m’écoutes Entière… Lire la suite →

« D’un bout à l’autre de soi »

« D’un bout à l’autre de soi » S’il est permis, Dans les parcelles de chemin Que les êtres cheminent S’il est permis A la croisée du chemin De rendre un hommage Ce serait dommage Que je ne le prenne… Lire la suite →

« A celle que j’aime »

« A celle que j’aime » Je suis ton ami, je suis ton amour Je suis en toi et je t’habite Je loge en ton sein, Je circule dans tes veines, Et ma demeure c’est ton cœur. Je vais-je viens,… Lire la suite →

 » Passage à niveau « 

 » Passage à niveau  » Aussi loin que les pas le portent L’homme au passage dans la vie Cueille, accueille, recueille, et se fait cueillir. Il rencontre des femmes faites toutes d’amour Qu’il croit demeurer à lui pour toujours. Et… Lire la suite →

« TOI TU ES DIFFÉRENTE »

« TOI TU ES DIFFÉRENTE » Tu es un petit bout de femme qui chamboule tout. Tu as un petit quelque chose qui prend l’âme, Et m’interpelle. Tu vois de quoi je parle. Et tu as aussi ce regard de… Lire la suite →

 » BONJOUR « 

« BONJOUR » Du silence qui m’enveloppe je t’écris. Pour te dire combien je suis bien seul sans toi. Mon silence ni pesant ni glacé n’a pas d’inimitié, Ni d’hostilité déguiser à ton égard. C’est le silence poli qui s’avance… Lire la suite →

« – J E S U I S -« 

« – J E S U I S – » Oh ma mère patrie Partie de mes espoirs Fais-moi confiance, et ne laisse pas taire Le cri de l’enfant sorti de tes entrailles. Oh ma mère patrie, Espérance de mon devoir Donne-moi… Lire la suite →

 » L U M I E R E « 

L U M I E R E Il n’a pas forcément besoin de lumière dans l’obscurité, Celui qui est né à l’ombre, à l’ombre de l’arbre de la vie. Il n’a pas forcément besoin de lumière dans l’obscurité Celui qui… Lire la suite →

– L E C R I D E S S E I Z E A N S –

– L E C R I D E S S E I Z E A N S – A seize ans, j’ai pris le sentier de la guerre Et dès la limite du couvre-feu « A mon ami le chien,… Lire la suite →

Daleth – La Sonnerie

Daleth – La Sonnerie Une sonnerie… Nordine CHABANE. Veuillez noter : Envoi… Total : 4.75 sur 8 votes

 » LE LAPIN QUI FUME « 

LE LAPIN QUI FUME Je ne veux pas revivre mon passé Car il est douloureux Nordine CHABANE. Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 10 votes

 » TRISTE POÉSIE « 

 » TRISTE POÉSIE  » « Tout de larmes denses » Nordine CHABANE. Veuillez noter : Envoi… Total : 5 sur 6 votes

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils