Ligue des Poètes

Etiquette

Patrice Lucquiaud

Quand ma mère chantait Édith Piaf…

Une bonne odeur de café fumant… « Moi j’essuie les verres au fond du café… » Je regarde cuisiner ma maman Qui fredonne cet air de la Môme renommée… Parfum d’enfance, chaud du foyer… « Il me dit des mots d’amour, des mots… Lire la suite →

Dadais et Dadas… pas tous fadas…

Une farce néo-médiévale désopilante en 4 actes du Farfadet. 1 – PERC(H)VAL LE GAVE ROI… Prologue…  » Sire, y’a plein de bruit, là ! Si ça se trouve c’est bourré d’oiseaux venimeux. Y’en a des rouges, des jaunes, des re-rouges… Lire la suite →

Écarts d’un siècle

Roule le feu, perce le fer, et mord le froid … Casque sans tête, tête sans tronc, tronc sans ses bras ; Vision d’enfer, trous de misères, regards d’effroi, Casque trop clair, rai d’un éclair et succombera… Boue des ornières,… Lire la suite →

Maillé 25 Août 1944…

Ils ont encerclé le village, Ne leur laissant aucune chance… Réponse d’une horde sauvage A un acte de Résistance … Arrivés soudain par les routes, Voyez sauter de leurs camions, Ces soldats, aux heures de déroute, N’arborent aucun fanion …… Lire la suite →

Ruée vers l’Or…

Lancé, sur la grand-route, aux heures matinales, Sanglé sur mon siège, les mains lissant la jante, Franchissant l’espace, le temps d’une cavale, L’horizon plongeait en moi, ses courbes rutilantes. Spectacle hallucinant en fugue végétale, Fuite panoramique des lignes rougeoyantes, Sous… Lire la suite →

Farfadet et farfelu…

Vous, impénitents médias du temps présent, êtes : Trop tristes, trop sérieux, trop austères, Vous rendez notre monde malade… Arrêtez de parler de misères !… Arrêtez toutes vos salades !… *** Besoin de prendre un grand bol d’air ?… Les… Lire la suite →

Médias…

Il ne se passe pas une seule journée, Sans que notre conscience ne soit azimutée : Un incident ici, une rumeur par là, La presse s’en saisit, en fait un tralala… Un politique a dit… et c’est l’affaire du jour,… Lire la suite →

Je me voyais déjà …

Il y aura bientôt 52 ans, j’arrivais au Centre Saint Martin … C’était un samedi, le 31 Octobre 1965 … A cette époque on ne fêtait pas encore Halloween … et je ne savais pas que j’allais passer presque 40… Lire la suite →

Un clocher pas si terne…

Il est en certain coin, Curieuse perspective Née, n’en doutons point, De quelque humeur rétive … Voyez-ci, érigé, sur les cieux, Un bien étrange clocher Appendice disgracieux, Sur ses pans, accroché !… L’origine du panorama, Ne serait-ce un contentieux, Qui… Lire la suite →

Paul aime Mick …

Polémique, un vocable qui a le vent en poupe, ces temps-ci, et ce, contre tous avis de tempêtes, jusque dans nos verres d’eau… un terme qui fait la Une de tous nos quotidiens : en Presse, aux J.T. de toutes… Lire la suite →

Les mots pour apaiser…

Les mots, il en est tant à dire, Qu’on ne saurait tous les retenir… Mais les mots pour apaiser, Sont les plus durs à retrouver. Les mots à lire et à écrire, Moult pages viennent noircir… Mais les mots pour… Lire la suite →

La planche à dessin …

Ce 26 Avril 1972, avec tout mon barda dans ma petite Renault 4 L, je roule en direction de la Méditerranée, ne sachant pas exactement où je vais déposer mon bagage… un incident cocasse va être déterminant quant aux lieux… Lire la suite →

Un tramway nommé Désir …

Il remontait du sol de confuses fragrances, Ces moiteurs de l’Été, à l’heure crépusculaire, Mélange des parfums des Dames de l’Intendance, Et d’effluves de ville, en moult exemplaires… Georgin attendait dans la lumière du soir, Candélabres et lumignons à l’éclat… Lire la suite →

Brel Âge…

Sans nœud coulant, au fond de quelque gorge, voici un assemblage de « cordes sensibles » pour retrouver son port d’attache, aux iles du Non Oubli … Il ne nous quitte pas, Même si on ne l’entend plus, Il n’est qu’à quelques… Lire la suite →

Le Messager Stellaire

Que marches-tu sous la voute céleste, Le front baissé, le regard triste ?… Fuis-tu un monde que tu détestes, Ou bien des haines qui persistent ? Dis-moi Petit Homme, Dont l’étoile s’est perdue, D’où viens-tu ? Qui es-tu ? Où… Lire la suite →

Chats…

Majestueux, mystérieux Personnage, Juché sur le dossier attentif, si présent, Le chat, nous observant, dans nos pensées, voyage, Se dit que gamberger est, par trop, épuisant… « A quoi bon se tourmenter quand il suffit de voir, D’ajouter des concepts… Lire la suite →

Le Chien Vert

Tissé par la lumière d’étoiles, Il a surgi du Néant, D’une Nature qui, sur sa toile, Fait naître des géants … Ruissellement, palpitations, Gardien de toutes les nuits, Sort de nos rêves les tentations, Brise l’aile du temps qui fuit… Lire la suite →

La Taupe et la Bécasse…

Une taupe, lasse de l’obscurité de son territoire, S’était mis en tête qu’en tout, il importe de voir. Lors, se glissant hors d’une de ses taupinières, La voici, au grand jour, aveuglée de lumière… l’impromptue arrivée surprend une bécasse proche,… Lire la suite →

Coquelicots à l’assaut de Mirebeau…

Le vent n’en finit pas d’agiter les sureaux Secouant l’amalgame de leurs ombelles ; Volent, en pluie blanche autour des boqueteaux, Des petites fleurs étoiles, en ribambelle… Le soleil de Mai que défient les nuages, Illumine parfois les pierres des… Lire la suite →

Le Mariage de la Violette et du Lilas …

Avril, ce matin, nous ouvre un bien grand jour, On y doit célébrer un heureux mariage : Dame Violette, dans la fleur de l’âge, Avec Monsieur Lilas se sont épris d’Amour… Naissance Idyllique qui dresse une passerelle, Entre la fleur… Lire la suite →

Pâquerettes

Pâquerettes Vient une pluie d’étoiles sous le ciel d’Avril, L’enchantement illumine nos jardins… Eclosion sublime, la Nature fébrile, Les pare de corolles à la blancheur satin… Sur l’émeraude soyeuse des pelouses, Par milliers, elles s’épanouissent, chaque matin, Les timides violettes… Lire la suite →

© 2019 Ligue des Poètes — Implémenté en WordPress

Thème écrit par Anders NorenHaut ↑

Choose A Format
Poème
Formatted Text with Embeds and Visuals
Aller à la barre d’outils